Vos mots, vos images de confinement

Lundi dernier, j’ai retrouvé Bruno, Wilfried et Carole sur l’Adamant. Voilà quelques pistes de « travail » que je vous propose, Prisme et Pionniers, Adamant et Butte Verte, pour avancer :

Faites des photos des environs de votre chez vous qui montrent les lieux vides (places, rues, routes…)

Faites des selfies de vous-mêmes, confinés. Une photo plutôt souriante, une autre plutôt malheureuse.

À quoi ressemblera le monde après l’épidémie? Qu’est-ce qui changera, pour vous et pour tous ? Ou pas ? Écrivez ou enregistrez (sur votre téléphone par exemple). Vous pouvez écrire ce que vous pensez personnellement. Vous pouvez aussi écrire en tant que personnage, c’est à dire que vous pouvez inventer tout que vous voulez…

Quels seraient vos rêves pour « le monde d’après »? Là encore, vous pouvez répondre en tant que Sébastien, Carole, Nabil ou Laurent… ou en tant qu’Ego, rêvologue, Hamid Hamoud ben Enfoud ou Lorenzo…

On va imaginer que dans notre histoire, comme ce sera le cas dans le « monde réel », il y aura un avant et un après de la pandémie. Et que cette pandémie nous a transformé. C’est l’occasion de penser à qui étaient vos personnages avant la pandémie, et le confinement, et à ce qu’ils sont devenus. Par exemple, nous avons imaginé Lundi que la rêvologue autrefois était médecin généraliste, et Merlin, professeur de philosophie. Pour la Butte Verte, on a beaucoup parlé des personnages, de ce qu’ils étaient avant de rejoindre Prisme. Mais on peut chercher à imaginer, pour tout le monde, comment un moment comme celui que nous vivons peut transformer une vie. Comment Hamid Hamoud Ben Enfoud s’est retrouvé du jour au lendemain avec ses cigarettes sur les bras. Comment le confinement a radicalement changé Geneviève. Qui était Ego avant le confinement et comment a-t-il changé? etc. Je préciserai éventuellement les questions pour les uns et les autres. Et j’attends aussi bien sûr vos questions. De questions en questions, on trouve des réponses qui finissent par raconter une histoire… à bientôt.

Simon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *